ICRA vous informe...
mailing-list
Inscrivez-vous à nos mailing-list! et recevez toutes nos informations sur les peuples autochtones.

Agenda / Octobre 2017

Paris, France - le 14 octobre 2017
Thème principal de la 37e édition : "Décolonisons les Amériques ! Hommage aux protecteurs de l'eau et de la Terre-Mère"

Comme chaque année depuis 1980, le CSIA-Nitassinan célèbre en région parisienne, la Journée internationale de solidarité avec les peuples amérindiens. Journée décrétée en 1977 par les représentants autochtones des Amériques rassemblés pour la première fois au siège des Nations Unies à Genève. Ce sera de nouveau l’occasion de rencontrer, d’écouter, d’échanger et de construire la solidarité avec la dizaine de représentants autochtones des Amériques qui auront fait le voyage afin d’être avec nous.

le samedi 14 octobre 2017 - de 14h à 22h

à la salle Jean Dame
17 rue Léopold Belland, Paris 2e
Métro : Sentier (L3)

Programme de la Journée

14h ouverture des portes

14h30 Mot de bienvenue et présentation de la Journée, par Edith PATROUILLEAU (cofondatrice et présidente du CSIA-Nitassinan, qui a participé en 1977, aux côtés de l'International Indian Treaty Council et de l'American Indian Movement, à la première Conférence au siège des Nations unies à Genève sur la discrimination contre les populations autochtones des Amériques) et Sylvain DUEZ-ALESANDRINI (vice-président du CSIA-Nitassinan, représentant en France du International Leonard Peltier Defense Committee) ;

15h – "Célébration des 10ans de la ratification de la Déclaration de l'ONU sur les droits des peuples autochtones"

- Présentation d'un clip vidéo où 46 représentant.e.s autochtones présentent une version abrégée des articles de cette déclaration de 2007 (version sous titrée en français par le CSIA-Nitassinan - vidéo inédite en France) et l'intervention de Jennifer RUBIS, autochtone Dayak de Malaisie, spécialiste des questions environnementales et culturelles à l'UNESCO, coordinatrice du programme Climate Frontlines Forum et membre du programme LINKS, sur l'importance la mise en œuvre de la Déclaration de l'ONU sur les droits des peuples autochtones

15h30 – Table ronde 1 : "Le processus décolonial dans les Amériques, une perspective autochtone"

Ouverture de la table ronde par une video sur le Congrès National indigène (CNI) au Mexique, son histoire, la mise en place du Conseil Indigène de Gouvernement (CIG) et la candidature de la représentante autochtone Nahua, Marichuy (María de Jesús Patricio Martínez) au nom du CIG à la présidentielle mexicaine de 2018 - Vidéo inédite, sous-titrée en français par le CSIA-Nitassinan, Terre et Liberté pour Wallmapu et Pico y Pala (8min, réalisée en 2017)

Intervenants :

Ricardo ALVARADO, originaire du Michoacán, membre du Comité de solidarité avec les Peuples du Chiapas en Lutte)
Yanuwana TAPOKA (Christophe PIERRE), Kali'na, représentant de Jeunesse Autochtones de Guyane (JAG)
Mika SOMMER, Kali'na, représentante de l'Organisation des nations autochtones de Guyane (ONAG)
Kanahus MANUEL, militante Secwepemc et Ktunaxa de Colombie-Britannique au Canada, une des coordinatrices de campagne décoloniale contre les célébrations du 150e anniversaire de la création de la Confédération canadienne
16h45 – PAUSE

17h – Projection du documentaire RISE, épisode « Red Power » (réalisé par Michelle LATIMER, réalisatrice, actrice et activiste Métis du Canada, VOSTFR - 1h06min - Viceland - 2017), en collaboration avec VICELAND - France; Documentaire sur la lutte historique sur la réserve de STANDING ROCK contre la construction de l'oléoduc Dakota Access PipeLine (DAPL) dans le Nord Dakota aux USA.

18h – Table ronde 2 : "Tuer le serpent noir - La lutte contre les oléoducs sur les terres autochtones aux USA et au Canada (DAPL, Line 3, Kinder Morgan, Keystone XL...) et la campagne de désinvestissement"

Intervenants :

Cannupa HANSKA LUGER, artiste plasticien Mandan, Hidatsa, Arikara, Lakota, né sur la réserve de Standing Rock dans le Nord Dakota, ayant participé l’année dernière au collectif d’artistes en résistance au camp Oceti Sakowin contre la construction de l’oléoduc DAPL ;
Nataanii NEZ MEANS, artiste Hip Hop et militant diné/navajo, omaha et sioux oglala lakota ayant participé à la résistance #NoDAPL, fils d'un des dirigeants historique de l'American Indian Movement (AIM), Russell Means ;
Cedar GEORGE, jeune guerrier membre de la Première nation Tseil-Taututh, située à côté de Vancouver, en Colombie Britannique, une des communautés menacées par l'oléoduc Kinder Morgan ;
Kanahus MANUEL, militante Secwepemc et Ktunaxa de Colombie-Britannique au Canada. membre d'une société de femmes guerrières de la côte nord-ouest en lutte contre la construction de l'oléoduc Kinder Morgan et coordinatrice du projet "Tiny Warrrior Houses" ;
Tara HOUSKA, avocate autochtone aux USA, membre de la nation Anishinabe de la Première nation Couchiching, directrice nationale des programmes de défense de environnement de l'ONG autochtone « Honor The Earth » et une des coordinatrices de la campagne de désinvestissement contre les banques et organismes qui continuent financer les projets d’oléoducs (notamment Line3 / Enbridge) ;

19h – Chant traditionnel en honneur à la RED FAWN FALLIS, militante oglala lakota incarcérée depuis un an pour son combat contre l'oléoduc DAPL, ainsi qu'aux "WATER PROTECTORS" (protecteurs/protectrices de l'eau) - par Nataanii Means, Tufawon et Witko.

19h30 – PAUSE

20h - CONCERT par les rappeurs et militants amérindiens (premier concert de la tournée hip hop en Europe "Decolonize America ! Water Is Life Tour") avec :
- NATAANII MEANS (Diné/Navajo, Omaha et Sioux Oglala Lakota)
- ALAS (Xicana)
- TUFAWON (Sioux Dakota et Portoricain)
- WITKO (Sioux Oglala Lakota de la réserve de Pine Ridge)
& DJ SOSEEAH (Zuni)
www.csia-nitassinan.org

  Octobre 2017  
LuMaMeJeVeSaDi
      1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 2122
23 24 25 26 27 28 29
30 31