ICRA vous informe...
mailing-list
Inscrivez-vous à nos mailing-list! et recevez toutes nos informations sur les peuples autochtones.

Action de terrain - Edê (Viêtnam) - sauvegarde culturelle

Contexte

Les Edê, les Hmong et les Joraï sont des ethnies habitants les hauts-plateaux du sud Viêtnam. Ils sont probablement les plus anciens habitants du pays. Aux premiers rangs des victimes des guerres récentes, ils sont soumis aux influences successives de la colonisation, du prosélytisme chrétien, puis du système communiste et de l'expansion des nouvelles zones économiques qui pousse des milliers de colons vietnamiens dans les hauts-plateaux. Les langues originelles disparaissent peu à peu au profit du vietnamien, et le patrimoine culturel contenu dans la tradition orale n'est plus perpétué ni transmis aux jeunes générations.

Objectifs

Enseignement des langues vernaculaires et recueil des traditions orales.

Plusieurs Edê, conscients de ces problèmes, ont entrepris à titre personnel d'enseigner leur propre langue à leurs enfants et de leur apprendre à écrire cette langue. Le FMCA, département culturel d'ICRA, a depuis 1994 soutenu un pro- gramme d'enseignement de la langue Edê qui a permis de développer considérablement ce qui avait été initié par les Edê eux-mêmes.

A ce programme, s'est ajouté un projet de recueil et de retranscription de la tradition orale qui consiste à recueillir cette tradition auprès des anciens, à retranscrire ces contes, légendes, mythologies ou dits de justice sur ordinateur et à réa- liser des livres et fascicules illustrés. Ces livres permettent aux jeunes et moins jeunes de retrouver un contact avec leur tradition, de la maintenir en vie et d'apprendre par la même occasion à écrire leur propre langue et à la faire vivre et se perpétuer elle aussi.

Responsable

Françoise Demeure

Partenaires

Nos amis Edê, responsables du programme sur place.

Réalisations

  • Classe de langue : ce programme d'enseignement commencé en 1994 s'est développé rapidement jusqu'en 1997 avec Classe de langue en terre êdê plusieurs centaines d'élèves,16 enseignants et ceci dans 12 villages. Ce programme est en sommeil depuis 1998 suite aux pressions des autorités.

  • Recueil des traditions orales : ceci représente un travail considérable : il faut sillonner les pistes à la recherche d'an- ciens encore capable de chanter les textes ancestraux, les légendes, etc. Après leur enregistrement, il faut les saisir sur l'ordinateur du FMCA confié sur place au responsable du programme puis les imprimer. En 15 ans, ce sont ainsi des dizaines de contes, de légendes, de textes ancestraux, représentant des centaines de pages écrites et des centaines d'heures d'enregistrements audio qui ont été réalisés.

  • Un premier recueil de 350 pages, contenant une partie des contes et légendes, a été mis en page. 50 exemplaires de ce recueil ont été imprimés aux Etats-Unis par la communauté Edê installée dans ce pays qui a bien voulu participer à ce travail de sauvegarde culturelle.
    Quelques exemplaires de ce premier recueil ont été envoyés aux responsables de ce programme au Vietnam.
    Nous travaillons actuellement à la mise en page - qui a pris un peu de retard - du second tome.

    Trois parrains financent ce programme.