Toromono. Une zone exclusive de 19000km2, où toute activité d’exploitation forestière, pétrolière ou minière est désormais proscrite, a été créée afin de protéger ce groupe d’amérindiens isolés d’Amazonie bolivienne."/>
ICRA vous informe...
mailing-list
Inscrivez-vous à nos mailing-list! et recevez toutes nos informations sur les peuples autochtones.

Actions urgentes

Bolivie : un territoire pour les Toromono

Le gouvernement bolivien vient de protéger le territoire des Toromono. Une zone exclusive de 19000km2, où toute activité d’exploitation forestière, pétrolière ou minière est désormais proscrite, a été créée afin de protéger ce groupe d’amérindiens isolés d’Amazonie bolivienne.
Les Toromono appartiennent à la famille linguistique des Tacana. Leur indiscutable existence historique est peu connue. Aujourd’hui, un groupe non contacté nomadise dans le Nord amazonien du département de La Paz.

Depuis quelques années, la région est envahie d’exploitants forestiers. Leurs incursions en quête de bois précieux mettait en grand danger cette communauté isolée. De plus le riche sous sol de cette région n’aurait pas tardé à être prospectée par les compagnies pétrolière et minière.

Lors de sa mission en Bolivie en juin 2006, Patrick Bernard, président d’ICRA, avait notamment rencontré Mr Patzi, le Ministre de l’éducation et de la culture, chargé des groupes ethniques et linguistiques, du tout nouveau gouvernement bolivien, et lui avait fait par de l’urgente nécessité de protéger les dernières tribus isolées d’Amazonie Boliviennes, dont les Toromono.