Agir avec les peuples oubliés ICRA International

+

Guyane : Pas de prolongation pour le projet Montagne d'Or

Alors que la consultation sur le renouvellement des concessions de la compagnie Montagne d’or se déroule du 30 novembre 2018 au 14 décembre, le collectif Or de question invite le gouvernement à tirer les conclusions du débat public sur le projet de mine industrielle en Guyane et à refuser de prolonger plus longtemps la controverse autour de ce projet inacceptable.

Le collectif invite le public à participer massivement à la consultation sur la demande de prolongation des concessions de la compagnie minière « Montagne d’or » (n°215 et 219) en envoyant un avis négatif au gouvernement grâce à un formulaire en ligne.

Durant le débat public, la population guyanaise s’est clairement exprimée en opposition à ce projet de mine industrielle. La Commission nationale du débat public a elle aussi soulevé les nombreux manquements du dossier.
Suite au débat public, M. De Rugy, ministre de la Transition écologique avait affirmé que “ce projet devait être revu de fonds en comble”. En réaction, le 16 novembre dernier, la compagnie minière annonçait des modifications du projet initial, qui se révèlent n’être que des ajustements superficiels.

Le collectif Or de question tient à rappeler que pour justifier la prolongation des concessions, la compagnie Montagne d’or doit prouver qu’elle a les compétences techniques pour exploiter le site. Mais rien ne démontre qu’elle ait bien la capacité de tenir ses engagements. Deux années supplémentaires devraient être nécessaires pour étudier la faisabilité des modifications annoncées et le dossier soumis à la consultation du public sur le renouvellement des concessions est donc déjà périmé, puisqu’il repose sur l’ancien projet que la compagnie Montagne d’or a annoncé vouloir remanier.

Dans ces conditions, il est impensable que les concessions de la compagnie minière Montagne d’or puisse être renouvelées, livrant un pan entier de forêts primaires de Guyane à un consortium russo-canadien pour une durée de 25 années, soit un quart de siècle.

Le collectif Or de question rappelle que M. Macron avait annoncé qu’une décision serait prise à l’automne. Nous appelons le gouvernement à prendre une décision définitive et courageuse en refusant de renouveler les concessions de la compagnie Montagne d’or et ainsi mettre un terme à ce projet inacceptable.
Collectif “Or de question”