Agir avec les peuples oubliés ICRA International

+

97. Indiens Fuégiens

juillet - août - septembre 2015
Ikewan n°97, le sommaire
Au sommaire du numéro 97 d’Ikewan, Le journal des Peuples Premiers un thema sur Les Indiens Fuégiens , les hommes oubliés, qui, aux confins de la Patagonie, ont été massacrés de la fin du 19ème siècle jusqu’au début du 20ème) et d’autres informations notamment sur la journée anti-Chevron du 21 mai, sur les relations entre les chercheurs et les savoirs traditionnels, sur la situation des territoires autochtones en Russie et sur la victoire des Indiens du Brésil qui viennent de faire reculer le Congrès Brésilien sur une proposition de loi visant à limiter le processus de démarcation des terres indigènes. 

Théma : Les Indiens Fuégiens , les hommes oubliés

Les Indiens Fuégiens
Si la conquête de l’Amérique du Nord par les occidentaux, la marche vers l’ouest ont été amplement connues à travers la littérature et les nombreux westerns hollywoodiens, il n’en a pas été de même en ce qui concerne l’extrême sud de l’Amérique. On y retrouve pourtant la même cruauté, le même mépris pour l’indien, les mêmes personnages : chercheurs d’or, chasseurs et tueurs d’indiens, éleveurs assoiffés de Terre.
Massacres, maladies, alcool, prostitution… déchéance et disparition d’un peuple venu des temps immémoriaux. La même absence de pitié.
Hervé Haon

Puerto Eden
Dans le canal Messier, sur la côte est de la grande île Wellington, au fond d’une baie marécageuse cernée de montagnes et de solitude, se dresse un village. Il porte un nom idyllique : Puerto Eden. Mais c’est Puerto Eden le mal nommé. Car seul son nom évoque le paradis. Quelques baraques sur pilotis construites de bric et de broc, cent ou deux cents habitants, une communauté de pêcheurs, dont la seule distraction, le seul lien avec le monde, est le passage du cargo…
Hervé Haon

Indiens de Patagonie et Terre de Feu - l’Exposition
Pourquoi une exposition sur les indiens de Patagonie et de la Terre de Feu ? Parce qu’ils ont été massacrés de la fin du 19ème siècle jusqu’au début du 20ème. Massacrés et décimés par les maladies, et parce que ce génocide dont il s’agit est quasiment resté inconnu, du moins en Europe.

Le massacre de cap Domingo
De tous les “faits d’armes” commis par MacLean celui du cap Domingo fut le plus odieux. Le cap Domingo : un sombre éperon rocheux au pied duquel les vagues de l’Atlantique viennent se briser. Situé au nord de Rio Grande, en Terre de Feu, l’endroit est sinistre, désert, cerné de falaises abruptes où nichent les oiseaux de mer. C’est le lieu qu’avaient choisi MacLean et ses tueurs pour tendre leur guet-apens, car sous la pression des grands propriétaires fonciers voyant que les massacres marquaient le pas, l’Anglais avait décidé, cette fois de frapper encore plus fort.
Hervé Haon

Info-Action

21 mai, journée anti-Chevron
“Pour toutes les victimes des activités extractives des multinationales”.
Les personnes et organisations de la société civile ont appelé le 21 mai 2015 à mettre fin à la violation des droits humains par les multinationales extractives et spécialement par Chevron en Equateur et dans le monde.
ICRA est signataire de l’appel lancé par l’UDAPT (Union des victimes des opérations pétrolières par Texaco - maintenant Chevron).
UDAPT

Les chercheurs, incorrigibles flibustiers de la connaissance?
Les autochtones ont de tout temps été des “partenaires” avisés des scientifiques, permettant notamment la découverte de ressources naturelles d’un grand intérêt pour les sociétés humaines. 
Des disciplines spécialisées dans l’étude systématique des savoirs traditionnels associés à l’environnement - comme l’ethnobotanique ou l’ethnopharmacologie - ont ainsi vu le jour. 
Thomas Burelli

Main basse sur les territoires autochtones en Russie
La catégorie “Territoires où la nature est exploitée de façon traditionnelle” de la 
législation russe a pour but de conserver la biodiversité de la forêt boréale, la taïga. 
En théorie, cette loi protègerait la plupart des territoires indigènes de Russie, mais la réalité est différente. 
De nombreuses terres “ancestrales” ont été affectées à l’extraction industrielle de       ressources naturelles comme le pétrole, le gaz, l’or ou les diamants.
Andrey Laletin, Siberian Forests, World Rainforet Movement

Brésil : les Indiens font reculer le congrès
Suite à la pression des communautés amérindiennes du Brésil, le Congrès Brésilien a invalidé en décembre dernier la proposition de loi (PEC 215) visant à limiter le processus de démarcation des terres indigènes. 
ICRA avec d’autres associations avaient relayé ces derniers mois les appels des Amérindiens du Brésil, notamment de l’APIB (Association des peuples autochtones du Brésil), afin de faire pression sur les autorités brésiliennes.  
Articulation des Peuples Indigènes du Brésil - APIB 

Fiche peuple
Les Indiens Fuégiens






 








Thématiques

Suivez-nous