ICRA vous informe...
mailing-list
Inscrivez-vous à nos mailing-list! et recevez toutes nos informations sur les peuples autochtones.

Action de terrain - Tboli (Philippines) - Lexique

Contexte

Les Tboli sont une communauté culturelle Indigène de l'île de Mindanao, aux Philippines. Si le Tboli reste la langue parlée au quotidien par la quasi-totalité des Tboli, des pans entier du lexique sont en train de tomber dans l'oubli, du fait des profondes mutations que connaît actuellement cette société. Il s'agit notamment du vocabulaire lié à l'environnement naturel et à diverses pratiques agricoles tombant en désuétude.

Objectifs

  • compiler un dictionnaire de la langue Tboli, avec traduction en anglais.
  • rassembler un groupe d'anciens et travailler avec eux à la définition du (des) sens de chaque mot. Le résultat de ce travail devra ensuite être entré sur un logiciel informatique de type tableur, puis imprimé et relié. La tâche du FMCA sera d'envoyer l'argent au fur-et-à-mesure de la réception des résultats, transmis par courrier électronique, tout en contrôlant la qualité du travail effectué et en suggérant d'éventuelles corrections. Partenaires Myrna Pula, chercheuse autochtone ayant travaillé avec de nombreux anthropologues, musicologues, cinéastes et journalistes au cours des vingt dernières années, dirigera la réalisation de l'ouvrage.

Responsables

Myrna Pula et Boris Lelong

Besoins matériels et financiers

Le dictionnaire peut être achevé en une année, et devrait coûter entre 1000 et 1500 euros : salaires des personnes impliquées, petit matériel (papeterie, piles et cassettes audio, disquettes), déplacements et hébergement des anciens, etc...

Réalisations

  • Myrna a déjà, de sa propre initiative, rassemblé quelque trois mille racines lexicales. Lors de son séjour à Mindanao Boris Lelong a eu l'occasion de discuter du projet plus en détail avec Myrna. Une redéfinition du programme a été décidée conjointement : En effet, un "dictionnaire" dans les règles de l'art est un chantier de taille qui demande des qualifications que ni Myrna ni les membres d'ICRA ne possèdent. L'ouvrage que nous nous proposons de réaliser sera plutôt un lexique, peut-être classé par thème (plantes, animaux, gestes agricoles, etc...), plus en phase avec la volonté de préserver les pans de vocabulaire menacés de disparition du fait des transformations de l'environnement naturel et social que connaît la région du lac Sebu.

  • Le FMCA a pris l'initiative de soutenir ce projet et a initié un parrainage qui a porté ses fruits, puisque la somme de 300 euros a pu être remise à Myrna par Boris Lelong, présent dans la région dans le cadre d'une mission pour l'association altamira, partenaire de cette initiative. Myrna et Boris ont commencé à élaborer la mouture du document, qui se présente sous la forme d'un tableau à colonnes. Ce travail sera utile, nous l'espérons, aux Philippins, à commencer par les Tboli, qui s'y pencheront pour découvrir ce que fut la réalité quotidienne, écologique et sociale des Tboli à l'époque révolue où ils cultivaient la forêt. Mais ce lexique culturel aura également un intérêt plus universel grâce à sa capacité à révéler comment une langue rend compte d'une réalité en même temps qu'elle la façonne, par les phénomènes qu'elle identifie, ceux qu'elle occulte, ceux qu'elle détaille, ceux qu'elle simplifie... Cela doit nous rappeler que si les nombreuses langues de l'humanité représentent chacune une vision du monde, cela fait d'elles autant de trésors de notre patrimoine culturel (Pour plus d'information, cf . Ikewan n°53).

  • Une base de données en ligne a été élaborée afin de permettre à Myrna Pula de numériser facilement le contenu du lexique Tboli, et surtout d'en permettre à l'avenir des applications diverses et simples à mettre en place. Nous devons la réalisation de cette base de données (et de l'interface qui permet de l'utiliser) au travail bénévole d'Olivier Depaule. Cet outil simplifie la saisie des données et surtout la standardise. Une fois la saisie terminée, le principal avantage qu'apportera cette méthode de travail est la possibilité d'exploiter le lexique de diverses manières avec simplicité.
  • L'une d'entre elles, et non des moindres, est la possibilité de mettre le lexique en ligne à la disposition du public. Le moteur de recherche, d'ores et déjà opérationnel, permet de faire une recherche sur l'intégralité de la base de données ou sur des secteurs spécifiques : mots Tboli, mots anglais, desriptions/commentaires, "type de..." et catégories. Il sera également possible d'imprimer le lexique sous la forme d'un dictionnaire, qui pourra notamment être tiré à Lake Sebu à l'usage des habitants et enseignants. L'interface venant d'être terminée, nous venons d'en communiquer l'adresse à Myrna avec un bref descriptif du principe. Lorsque Myrna sera prête, nous lancerons la phase de saisie. Un travail de longue haleine mais dont la pérennité sera décuplée par le principe de la base de données en ligne.

  • Myrna vient de terminer le lexique, qui rassemble au final 3700 mots.
    L'interface publique et la mise en ligne sur le site d'ICRA ont été assurées par le webmaster d'ICRA, Christophe Macq.
    Le lexique a été inauguré publiquement sur la Péniche Anako à l'occasion des 20 ans d'ICRA.

    Le programme a été soutenu par deux parrains que nous remercions pour leur soutien.

    Consulter le lexique en ligne (lien) sur : http://www.icrainternational.org/tboli/